Gagnant du concours Choisie - (-15 ans)

CATEGORIE – de 15 ANS

1er Place – DEBOS MARIE

La nuit est tombée
Je dois me lever
Pour vivre cette existence,
Nocturne et parfois sans lune.
Est-ce une chance ?
Une pénitence, une sentence ?
La nuit va passer
Et quand l'aube sera levée
Ma journée va se terminer.
Je me retrouverai perdu dans mes pensées
A chercher ce que la vie humaine m'a apportée
Puis je penserai à toi
A la source de la vie qui coule en toi
Ce liquide rouge circulant dans tes veines
M'obsédant avec tant de peine.
Je rêve de pouvoir y boire
Comme on boit à une fontaine.
Mais ce n'est pas en mon pouvoir,
Alors, je m'endors
En songeant au sang de ton corps.

 

2 ème Place – LEFEBVRE RACHELLE

L’appel du sang 

 J’aime cette douce sensation

Que me procure l’envie

De boire le sang dans tes veines

M’approchant de toi petit à petit

Je t’attrape et te mords

Et enfin, je sens ce liquide chaud dans ma gorge

 Breuvage au goût métallique

Qui circule en toi

Et te fait vivre.

Te vidant à en perdre haleine

Sur le point de te tuer

Mais ne pouvant m’arrêter

Enfin, je retrouve ma raison

Découvre qu’il est trop tard pour te sauver

Me rend compte que j’agis comme une meurtrière

Je te lâche et m’enfuis

Je retourne dans cette maison de fou

Où le jour et la nuit sont inversés

J’enfouis mon secret

Mais j’ai toujours sur la langue

Ce sang que je t’ai pris

Et qui me donne encore envie

De reprendre des vies

 

3 ème Place – FOURNIER SARAH

Ma nuit révélatrice

 
"Même de loin, il m'attirait.
Je voulais sa peau, mes crocs plantés dans son cou.
Je ne pouvais plus résister,
Il ne me vit pas approchée.
Je lui susurrait à l'oreille, de ne pas s'inquiéter,
Il ne se défendit pas et,
Se fut le paradis...
Ce goût sucrée, je ne m'arrêtait plus !"
Je me réveillais.
Ce n'était qu'un rêve mais,
Depuis l'impression, je ne pensais qu'à lui!
J'étais désespérée, mais je me rendormis.

 

4 ème Place – PLE LUDIVINE

Mon Instinct

Le rouge a éveillé en moi,

La chaleur de ta beauté.

Tout cela m'a attirée,

Je ne m'attendais pas à être ensorcelé.

Par ce jour ensanglanté,

Tout cela s’est emporté,

Lorsque ton cœur a saigné.

C'est pour cela que je t'ai dévorée.

 

5ème Place – LORDIER LISE

Le jour où j'ai entendu le son de ta voix

C'était la première fois et je n'y croyais pas

T'as effleuré mon visage du bout des doigts

Et ça a été le début de notre histoire

 

On a pris le temps de s'apprivoiser

Ensemble, nous avons appris à marcher

Toi et moi, dans notre univers tout doré

 

Malgré les envieux et les prétentieux

Ceux qu'on voulut se mettre au milieu

Nous nous étions promis de vivre vieux

Sans jamais avoir à se dire adieu

 

Mais il y a de ça bien des années

Les choses ont changé, le temps à filé

Et enfin le téléphone à sonner

 

Tu as seulement prononcé ces quelques mots

Depuis peu, notre duo est devenu faux

Les violons et les altos ne sont plus si beaux

Je préfère partir et continuer en solo

 

La terre s'est stoppée, le temps c'est figé

Durant des mois mon cœur n'a que saigné

J'ai bien pensé que j'aillais en crever

 

Malgré les autres qui m'avait averti

Que tout pouvait être très vite fini

Le cœur s'apaise sans jamais faire d'oublis

Et le plus étonnant c'est qu'on survit

 

Je me souviens de l'azur de tes yeux si bleu

Comme de tes beaux cheveux couleur feu

Ainsi que les derniers mots, ces sinistre adieux

 

Je me demande une dernière fois dans ma transe

Comment vivre avec l'absence de ta présence ?

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site